Loi ALUR 2017

  • 16 janvier 2017
Loi-Alur

Pour les propriétaires de logements, il est important de se poser la question de la destinée du bien immobilier :

Est-ce pour un legs ? – Une location ? – Une revente ? – confort pour y vivre ?

Pour les bailleurs sociaux ou les collectivités, la nécessité d’avoir une situation globale et technique des bâtiments est primordiale pour lutter contre la précarité énergétique ou diminuer les coûts d’exploitation.

De cette question il va découler la notion de valorisation du logement et du bâtiment dans son ensemble.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi ALUR impose aux syndics de copropriétaires la tenue d’une Assemblée Générale afin de proposer le Diagnostic Technique Global (DTG) chiffré, ainsi que les modalités de déroulement de celui-ci. (Voir le décret).

Ce diagnostic, a pour objectif de donner aux copropriétaires un état général de l’immeuble.

Il permet l’évaluation sommaire du coût et une liste des travaux nécessaires à la conservation de l’immeuble, il précise notamment ceux qui devraient être menés dans les dix prochaines années.

Tech’ Bât Ingénierie propose un diagnostic global pour un budget maitrisé qui tiens compte du nombre de lots composant l’ensemble résidentiel.

Pour faciliter le discours entre syndic et propriétaires, nous avons mis en place un document clair sur le « DTG » et la méthode par étape mise en œuvre pour le réaliser.

Nous apportons également un regard sur les avantages d’un tel diagnostic pour les propriétaires.

N’hésitez pas à nous consulter pour répondre à vos questions.

  • 16 janvier 2017